Mes galères d’auteure ou tout ce qu’il ne faut pas faire ! #2

Les plateformes d'écriture gratuites.

Wattpad VS Fyctia

Il y a trois ans lorsque je me suis lancée dans l’écriture, c’était à cause ou grâce, à la plateforme Wattpad. Je suis tombée dessus tout à fait par hasard. Jamais, je n’aurais pensé pouvoir écrire aussi librement. 

J’ai donc commencé à écrire avec un niveau d’écrit déplorable….Imaginez vous lire un texte en abréviations … Oui, voilà, j’ai fait ça !

Du coup, vous comprendrez que je n’ai pas forcément démarré comme il le faut. Mais vous connaissez certainement cette citation « Ils ne savaient pas que c’était possible alors ils l’ont fait », ca s’est avéré dans mon cas. Car je ne me pensais pas légitime d’écrire et de publier un texte.

Premièrement, pour moi, Wattpad, c’était juste une façon de me défouler, sauf que je suis tombée sur quelques personnes qui m’ont dit que j’avais du potentiel. Certaines personnes m’ont aidés, et ont instillés en mon fort intérieur, l’espoir que je pouvais réaliser mon rêve. D’autres m’ont gentiment dit que ce que j’écrivais était de la merde… (Tout en douceur 😉 )

Voilà, on y est. La joie des plateformes. Qui croire ? Que faire ? Arrêter ! Continuer ! Se retourner le cerveau ?

J’ai décidé de continuer en essayant d’améliorer mon écriture, en mettant en place les conseils que l’on pouvait me donner, je me suis mis dans des groupes, j’ai commencé à m’investir dans la communauté. Seulement, mon texte n’avait que de peu de vue.

Nouvelles interrogations ! Mauvais mots clé, mauvaise écriture, histoire à chier, pas au goût du jour, pas à la mode, pas de notoriété… tant de points qui m’ont souvent fait me remettre en question, mais qui au final, m’ont tout de même permis d’avancer. 

Je suis donc aller fouiner et qu’elle n’a pas été ma surprise quand j’ai vu que certains textes avoisinaient des milliers de vues avec une écriture encore plus déplorable que la mienne (et j’avais du level) et que l’histoire, en toute objectivité, était d’un niveau enfantin. Seulement, voilà certains ont le don de s’attirer les bonnes personnes, les bons retours, négocier leur vote, avoir un bon karma, etc

Ce que je veux dire, c’est que sur ce genre de plateforme, mieux avoir un tas de faux « amis » pour faire sa place. 

Ce que je n’ai pas voulu faire bien entendu. D’où (peut-être) le fait que mes histoires aient rarement atteint le top 10 de Watapad. 

Je suis restée plusieurs mois dessus puis j’ai fini par arrêter quand une de mes nouvelles a été plagiée et qu’une dame fort sympathique m’a pourri à la suite d’un échange de texte. Ah oui ! la franchise, c’est proscrit sur Wattpad, il faut oublier.

Bref, entre hypocrisie, jalousie mal placée, ceux qui ne se prennent pas pour de la merde, j’ai déserté la plateforme.

Je viens de m’y remettre sur les conseils d’une copine, mais je ne suis pas convaincue. 

Fyctia

Quant à Fyctia, j’ai une préférence pour cette plateforme. Déjà, la possibilité d’être repérée par la maison d’édition Hugo romance est attrayante. Et les personnes qui y travaillent sont supers sympas. Je trouve que la communauté est plus soudée que celle de Wattpad.

Mais là encore, je n’ai pas l’impression que les concours et les votes soient très égaux. Expliquez-moi comment une personne peut atteindre le millier de vues et de likes, une heure à peine après ouverture du concours ? Pourquoi ce sont très souvent les mêmes personnes qui les gagnent ? 

Attention, je ne parle pas de qualité de texte, je dis juste que l’équité, est à mon avis, pas valable, là encore. J’ai du mal à croire que les personnes qui jugent les textes, s’embêtent de lire la centaine de participants, mais se contente de lire uniquement les 20 premiers.

Evidemment, ca n’est que mon avis !

En conclusion !

Ce que j’aurais peut-être dû faire pour que ca marche mieux ? 

Être hypocrite (Wahoo, ton texte est une tuerie…tu lis le mien…) , écrire la même chose que tout le monde(faire du commercial), avoir un niveau d’orthographe correcte ( j’y travaille), me créer un lectorat avant, payer des gens(oui, oui, ca existe!), me renseigner et étudier avant les différentes plateformes… Tant de point qui, peut-être, m’aurais permis d’être sur le podium, d’être repéré par une ME et d’adapter mes romans à l’écran comme notre cher Anna Todd? 

Oui, j’aurais pu. Mais non. Est-ce qu’à ce jour, je le regrette ? Non plus. Parce que oui, je perds du temps, je n’explose pas le box-office, mes ventes sont proches de 0. Est-ce que j’écris de la daube ? Oui, non, peut-être. Qui saurait dire au final ? La lecture reste tellement subjective qu’il est difficile de faire un carton plein. Ça aussi, on l’apprend avec le temps. 

Ces expériences m’ont apportées des réponses malgré tout. 

Celles que je souhaite rester authentique le plus possible, rester en accord avec moi-même, garder ma franchise.

J’ai, malgré tout, rencontré de chouette personne avec qui je converse toujours aujourd’hui. Certains ont été édité et très franchement, je suis heureuse pour elles. D’autres ont arrêté d’écrire, dégoutés par les raisons que je vous ai exposé plus haut. 

Après tout ca, est-ce que je conseillerai de vous mettre sur ses plateformes ? 

Oui, à 100%, mais en ayant conscience du milieu. En se forgeant une carapace et surtout, ne rien attendre. Faites vous plaisir avant tout et qui sait, vous serez peut-être la prochaine Anna !

anaismony

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page